Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du 2007

2007 en bref

Pour moi, ça aura été :
- l'année du premier projet Richmedia mobile (Roland Garros)
- l'année où je suis devenue tata pour la 2ème fois
- l'année que je n'ai pas vu passer, à tel point qu'à part ma famille, ma mie, j'ai vu très très peu mes proches, voire pas du tout.

En 2008, sans doute d'autres nouvelles, bonnes, mauvaises.
En 2008, je me rapproche dangereusement de la trentaine.

Et bien, pas le choix, en avant 2008.

All I wanted for Christmas...

... c'est elle qui me l'a offert ;)

Geek un jour...

Devine quel est cet objet et à quoi sert-il ?



Si tu es malin(e), tu devrais vite trouver ;)
A gagner ? Rien, c'est juste pour le plaisir du jeu.

Bonne chance.

Out of order (ou presque)

J'ai fait ~50 pages sur le multimédia mobile en 3 jours.
Je suis (enfin) débarrassée de cette partie du module !

Mais pas trop le temps de souffler, demain je file à Amiens pour commencer mes examens, avec au programme :
- un écrit, lundi
- un écrit + un oral, mardi
- un oral, vendredi

Voili, voilou ! Après ça, j'espère bien m'aérer un peu l'esprit et me reposer.

Deux en 1

Moment détente du jour, je m'offre un joli joujou, me délestant au passage de mes milliers de points de fidélité accumulés en plusieurs années...
Constat : depuis que j'ai un mobile professionnel, je ne fais quasiment plus usage de mon mobile personnel, atteignant presque péniblement les 1h par mois. Et pourtant, je tiens à conserver cette ligne personnelle, pour continuer à séparer vie professionnelle et vie privée.

Vu que ma clé de sol, après avoir joué les cascadeuses, est désormais en moins bon état que depuis son achat, je voulais prendre un téléphone avec une bonne autonomie, mais qui soit un vrai lecteur MP3. Ayant eu l'occasion de tâter de l'iPhone à plusieurs reprises, ça me dit trop rien de mettre 1 kopek dans ce gadget-là.
Après moultes recherches, et mes autres critères de choix établis (radio, mains-libres, dimensions, poids), j'ai fini par choisir mon élu pour les quelques (?) prochaines années.


Sony Ericsson W580i

Ceci dit, je reviens de loin... :)


Nokia …

Dans ma bulle

Les semaines et jours d'avant-examens sont synonymes de devoirs et autres travaux joyeux à rendre, en préambule obligatoire. Faute de quoi, inutile de se présenter aux examens.
Jusqu'à nouvel ordre, le reste (y compris mon boulot, tant que possible) passe au second plan... jusqu'à la mi-décembre.

Alors, je goûterai avec délectation à la joie de ne rien avoir à faire.
M'affaler sur le canapé et m'exploser les yeux à coups de DVD et de séries à (r)attraper.
Peut-être bien sortir.
Ne pas abuser de chocolat.
Poser ma montre.

Souffler, en somme, jusqu'au début du prochain semestre.
Quel chouette programme, j'ai hâte d'y être ;)

Redémarrage

A quelques minutes de faire mon 1er match de la saison, je me sens toute stressée, loin d'être détendue et sereine. Sans doute dû à l'idée que mon adversaire pourrait se faire la capitaine-adjointe de l'équipe d'en face, à savoir moi... arf !

Ça commence mal !

Bon, je file me préparer.

Edit : Ben c'est fait. Battue à plates coutures, 6/21, 12/21 au deuxième set avec un 7/11 en moitié de set. La fille en face était abordable, mais du même niveau que moi. J'ai foiré la plupart de mes déplacements et d'après elle, il faut que je revois ma position au service adverse, je "suis trop proche du centre" ...

Epatant

J'ai rencontré quelqu'un qui, avant même que je n'ouvre la bouche, et sans avoir autre connaissance que de mon patronyme, m'a indiqué mon pays d'origine et mon ethnie. Mon nom est pourtant fort répandu en Afrique Subsaharienne de l'Ouest, mon prénom, un peu moins.

Après coup, rien d'étonnant de la part de cette personne qui a vécu 4 ans en Guinée, et se fait fort, rien qu'au visage, de dire qui est Soussou, Peulh, Malinké...

Mais ça m'a impressionné, surpris, amusé. D'habitude, on me dit Antillaise (mouais, je ne suis pas noire noire, mais bon). Et là, tomber pile sur la bonne réponse, sans que je ne dise quoi que ce soit... wahou.

Souvenirs, souvenirs

Mon premier contact avec le monde fantastique de l'informatique, c'était ça :




7 - Thomson TO7 (1982)

En 1982, la société française Thomson lance son TO7, qui rencontrera un vif succès en France du fait de sa distribution dans les écoles. Il s’est notamment distingué par l’utilisation d’un crayon optique pour pointer des éléments affichés à l’écran. Le TO7 était animé par un processeur Motorola 6809 cadencé à 1 MHz avec 8 Ko de RAM. Il était capable d’afficher 320x200 pixels en 8 couleurs.Cette machine disposait d'une trappe pour insérer des cartouches ROM, notamment celles de jeux. Vendu 7 000 francs à sa sortie, il sera remplacé en 1984 par le TO7-70, qui intègrera notamment 48 Ko de RAM.Source : ZDNET.fr

Fantastique crayon optique... très très loin du concept du pistolet de la NES puis de la manette de la Wii !


Ensuite, la modernité arriva...


14 - Thomson MO5 (1984)

En 1984, Thomson propose son MO5, qui présente une réelle évolution par rapport à son prédécesseur, le TO7. D’a…

Jour de grève...

... à la maison !


Shot with N70-1 at 2007-10-18

Délivrance !

Qu'est-ce que je disais... je ne suis qu'une mauvaise langue !
:p

Le XV de France éliminé, on va peut-être pouvoir repasser aux choses sérieuses, hein ?
Commençons par une grève des transports en commun, jeudi prochain, histoire de se remettre dans le bain.

Superséries

Internationaux de France de Badminton - du 30 octobre au 4 novembre 2007 - Stade Pierre de Coubertin (Paris 16)

Il va y avoir du sport
Mais moi, je reste tranquille...

;o)

Repris(é)e

Amy Winehouse - Tears Dry on Their Own

A chaque fois que je dis "Amy Winehouse", ma voix se canardise à la fin ;)

A la première écoute, aux 2 premières secondes, ça a fait tilt. Comment tenter de refaire un hit avec un flow plus que mythique de la soul music ?

Un poutou à celui/celle qui reconnaitra le titre original de la reprise ... pas dur.

La folie des plumes

Après plus de 6 mois d'arrêt, où j'ai pu me consacrer à terminer mes devoirs puis passer mes examens en juin, et enfin prendre des vacances, me voilà de retour sur les courts de bad'.
Cette année, les objectifs seront simples :
faire du sport pour reprendre mon poids de formeessayer de mieux maitriser les déplacements sur le terrainfaire quelques compétitions interclubs
et la cerise sur le gâteau serait de monter en D4 au niveau du classement...

Cela dit, je suis toujours obligée de "restreindre" mes activités sportives, car ce qui prime, c'est les études et le boulot, déjà assez prenants et consommateurs d'énergie.

Niveau équipement, je vais peut-être changer de raquette pour en prendre une plus adaptée à la compétition.

Voili, voilou. Sans doute, comme l'an dernier, je ferai part ici de mes tribulations et humeurs au sortir des matches.
Parce que, décidement, j'aime bien le badminton ;)

Montell Jordan

I'm kinda buzzed and its all because
(this is how we do it)


Mai 1995 - je m'apprête à partir en Espagne.
Séjour linguistique organisé par l'école.
A l'époque, j'étais déjà dans mon monde. Pas vraiment d'ami(e)s à l'école, mon seul compagnon, et déjà mon vice (jusqu'à ce jour) : un baladeur cassette audio/radio Aïwa.
Je marche beaucoup à la mémoire auditive. J'associe très souvent un son à des souvenirs particuliers, et qui ressurgissent, si je me concentre un peu, dès que je ré-entends une mélodie, un refrain.
Ainsi, pour mon premier voyage hors de France, inauguré avec l'établissement obligatoire de ma carte d'identité française, et formulaire E111 fourni, je voulais garder en mémoire ce périple.
L'ambiance, les décors.
Les visites culturelles.
La mer, que je voyais pour la première fois de ma vie.
La vie espagnole.

Mon choix : Montell Jordan.
Je ne sais plus pourquoi, mais voilà. C'était lui.
Et pendant tout le séjour, depuis le départ en bu…

Aux armes médiatiques, citoyens

En ces temps de collusion évasive entre médias et people-itique, à qui retouchera à coups de Photoshop l'un et de Final Cut l'autre, l'absence d'une émission comme Arrêt sur images se fait sentir.
Si vous êtes en manque, voilà de quoi vous requinquer.

Vive Internet.

Cinq

L'attente a été longue mais voilà... presque 3 mois après le dernier écrit, les résultats de ce semestre sont tombés ce week-end. J'ai validé 3 modules cette fois-ci, ce qui porte le chiffre de modules validés à 5, depuis le début de la formation il y a 1 an.
Il me reste encore 4 semestres et 13 modules, et j'espère pouvoir alors clôre ce chapitre "Reprise d'études" pour de bon ;)

Ovalie

Vendredi, pas besoin d'allumer la télé ou d'écouter la radio pour suivre les 1eres tribulations des Bleus version casque, protège-oreille et protège-dents...
Je suis à moins d'un km du mythique stade Yves du Manoir, construit pour les jeux olympiques de Paris en 1924, habituel fief du Racing Club de France. C'est là que se jouera le match France-Argentine en direct sur grand écran depuis le Stade de France, ouvrant la session Coupe du monde de Rugby 2007.
Par ailleurs, ma bouate va nous faire bouffer du rugby jusqu'à la fin de l'évènement, via tous les supports possibles et imaginables.
Pour ce qui en est des pronostics, à vrai dire je leur souhaite bonne chance. C'est un peu prétentieux de ma part car je ne connais ni les compétences/qualités/points forts et faibles de l'équipe nationale, ni de celle d'en face. Mais je suis très écoeurée par l'hyper-médiatisation de l'évènement, et si je fais le parallèle avec la Coupe du monde de foot 2002...…

Beau temps sur la partie Nord

Depuis que nous sommes arrivées, le soleil nous accompagne chaque jour... même s'il ne fait pas chaud (20-23°C).
La forte proximité avec la mer (résidence "pieds dans l'eau") aurait eu raison de nous et nous a obligé de nous parer de coupe-vents, bien utiles finalement !
Hier, séance d'initiation de char à voile, également appelée "la torture du roulage dans les bosses et le vent en sens contraire". Sympa :)

Encore quelques jours ici, et ensuite... retour à la maison !

Profitons-en alors, les vacances, ça passe vite ...

A bon port

Après près de 300 km de route, nous voilà arrivées en... Normandie !
Et il fait beau, et on a les pieds dans l'eau :p

Logées dans une maisonnette équipée, initialement prévue pour 5, et qu'on occupe à 2, avec une vue sur la mer tellement belle que j'en redemanderai !

Bientôt des zolies photos, sur ce, ciao ;)

Prêt(e) pour dégainer ?

... pas tout à fait !
Mais je profite de mes congés (enfin!) pour compléter mon équipement sportif. Eh oui, car dès la rentrée, le badminton sera à nouveau à l'ordre du jour (ma silhouette, un peu en vacances depuis quelques mois, en est ravie d'avance).
Je voudrais refaire de l'interclubs, mais j'avoue que je ne sais pas si mon emploi du temps (entre boulot et études) me le permettra... on verra bien.
Bref, pour apprécier plus confortablement mes déplacements badmintoniens, je me suis offerte un joli sac à dos spécial badminton, avec plein de rangements... la grande classe !

Vivement la rentrée, que je l'étrenne :o)

En attendant, J-4 avant le départ en Grumlymobile, direction la plage, le calme, le plat, les vagues.... et le soleil (si possible) !

La rengaine

En ce moment au taff, quand je discute avec des jeunes que je suspecte ne pas être loin de ma génération ou étant de la mienne, ça m'arrive de glisser dans la discusssion un petit "ben c'est simple... et funky".

Y'en a qui tiltent l'allusion au fabuleux titre commercial d'Alliance Ethnik qui fit bouger toutes les fesses sur le flow de K-mel.



(Alliance Ethnik - album "Simple et Funky" - 1995)

On/Off

Encore quelques jours de boulot (4 pour être précise), et je pourrai couper le radio-réveil.
Encore 15 jours, et alors je préparerai notre valeureuse monture argentée, lui confierai nos bagages, direction la plage (et le soleil, si c'est pas trop demandé)...
Une semaine loin de la foule parigote, du métro-RER/boulot/dodo, du faux été ambiant.
Et une autre à vadrouiller, voir mes têtes chéries et assister à un heureux évènement.

Il ne reste plus qu'à attendre.

The OB

Ca y est, la résa est faite, une semaine au bord de l'eau, et s'il fait beau, tant mieux :)

En fait, un beau soleil et une chaleur estivale comme il faut feraient mon bonheur...

Et grande première, on embarque la tuture dans notre équipée pas sauvage pour un sou, mais dépaysante, pour sûr (héhé).

Vivement les vacances !

Finalement, ça sert !

Dans le cadre de mes cours, j'ai eu à travailler avec le XML. Un langage de description de données bien connu des programmeurs et des développeurs Web. La spécificité du XML est de décrire les données de façon "neutre", ce qui en facilite la transmission et le retraitement par d'autres langages.
Un exemple d'utilisation du XML ? Le fil RSS ! En effet, le plus souvent les blogs ou les sites web qui permettent la diffusion d'informations par le mode RSS, ne font qu'incrémenter un fichier XML existant avec les nouvelles données (ou articles/billets) que vous avez dernièrement créé, sous forme de bloc : "Article""Auteur""Contenu""Lien". Votre lecteur RSS lit fréquemment le fichier XML considéré et "représente" le nouvel article avec la mise en page voulue, définie par votre lecteur ou vous-même.
NB : je ne respecte pas volontairement la véritable structure d'un XML, c'est juste pour l'explication....

Au revoir Kerry Weaver

Beuaaah snif :'(

Et dire que c'était la dernière de l'équipe originelle d'Urgences (ER), côté médécins, même si elle n'est arrivée qu'à la saison 2. La voilà qu'elle part, sous mes yeux, en 2 épisodes.

Côté infirmiers/ères, il reste encore Shirley et Chuny... mais vu la fréquence de leurs apparitions respectives, il n'y apas de quoi se raccrocher à quelques instants nostalgiques, quelques flashback sur les "excellentes" saisons précédentes.
Si ma mémoire est bonne, voici la liste des départs successifs, pour les personnages les plus connus.

Anna Del Amico (Maria Bello) - quitte les urgences, pour aider sa famille à Philadelphie

Douglas Ross (Georges Clooney) - départ, exil à Seattle

Carol Hathaway (Julianna Margulies) - part rejoindre le docteur Ross

Lucy Knight (Kelly Martin) - tuée aux urgences par un patient psychotique

Jeanie Boley (Gloria Reuben) - quitte les urgences

Mark Greene (Anthony Edwards) - meurt d'une tumeur cérébrale

Peter Benton (Er…

Mad X - Madmice

Mon nouveau joujou, "in the pocket" la souris optique sans fil :)

Design sympa, super légère et le "petit plus" : le récepteur USB se range dans la souris ... ni vu ni connu :)

Que sera, sera

En ce moment, je suis celle qui éteint les lumières en partant. A croire que tout le monde s'est donné le mot que je bossais jusqu'au 17/08 et qu'il fallait me charger comme une mule... moué :(


Des messages subliminaux, je suis passée à exprimer distinctement mes 4 volontés à mon chef. Il me demande de changer de périmètre, m'occuper de moins d'évènements et travailler sur les nouveaux usages mobiles.
C'est quelque chose qui semble intéressant, y'a du boulot, on ne part pas de zéro mais presque et on a une carte à jouer. Mais en attendant, je continue à faire d'autres choses qui n'ont rien à voir, donc je dis à mon chef :"Bien, il serait temps que j'arrête tel type de projets, pasque ça me phagocyte un peu mon temps et mon énergie". Et lui d'acquieser, mais à court de solutions. Equipe en sous-effectifs et nouvelles activités à prendre en charge sans pour autant se débarrasser des actuelles. Bonjour la galère !

Voilà un peu ma vie e…

Yeppa :)

Actuellement en terre lyonnaise, j'ai eu l'occasion d'essayer un resto mexicain en centre-ville. J'ai nommé : "El sombrero". La déco est plutôt sympa, les menus corrects et bien garnis, un poil épicés quand même. Les serveurs ne se prennent ni la tête ni au sérieux, et le service est rapide.
Deux "originalités" :
- la tequila frappée offerte gracieusement à la fin du repas
- les bons de réduction sous forme de monnaie "locale".
Rendez-vous donc à l'arrêt Hôtel Louis Pradel pour découvrir dans la bonne ambiance les joies de la gastronomie mexicaine :)

Site internet : El sombrero.

De retour (si, si !)

Me revoilà !

Après pas mal de péripéties (PC en panne) et peu de temps devant moi (Roland Garros, devoirs à rendre et examens écrits de 3 modules , speed sur projets "prioritaires", sites internet à mettre à jour) je reviens par la petite porte.

Au passage, je change d'adresse, étant dans l'impossibilité (ou infoutue) de réutiliser mon logiciel d'édition de blogs sous mon nouvel OS, j'ai nommé la distrib Linux Mandriva (youpi).
En attendant, je recopie-colle patiemment chacun de mes anciens posts, Blogger ne proposant pas d'automatisation de la migration, et je n'ai pas réussi à trouver (à chercher) de système de blogs hébergés permettant cela. Et pis maintenant c'est trop tard, j'ai déjà déplacé tous mes anciens messages.

Quoi de neuf chez moi ? A part que je suis ravie de voir ENFIN du soleil, ben je suis toujours dans le speed mais ça a tendance à se calmer. Vivement début août, tout le monde sera en vacances.
Mes congés sont posés mais pour l&#…

And the winner is

Le simple Dames de ces internationaux de Tennis à Roland Garros, a été remporté par ... Esther Vergeer ! Ah oui, j'ai oublié de préciser qu'il s'agissait de tennis handisport :)

palier de décompression

Je me remets tout doucement de ces 2 dernières semaines avares en calme, silence, détente et repos. Je ne suis pas encore à la surface, 2 synthèses de recherche à bosser + les examens du 19 au 20 juin, même si là, avec mes notes de devoir, je suis plutôt tranquille. Voilà, un petit coucou en passant, et je m'en vais... mais je reviendrai.

Jeu, set et ... ?

Le résultat de mon projet est en ligne, j'ai tenu les délais. Grosse journée de pression car Roland Garros commence aujourd'hui. C'est mon 2ème évènementiel, et je croise les doigts pour qu'au moins cette première journée de tournoi se passe bien ! A côté de ça, j'ai encore 2 devoirs à finir avant ce soir, c'est chaud mais comme ils ont été largement entamés, je devrais y arriver. Journée "speed" en perspective donc ! Et mardi, je vais faire un pti tour dans le stade. Toujours un à-côté sympa dans ce boulot, y'a pas à dire ... :o)

Je suis reviendue !

Et bientôt, dès que j'aurai un poil plus de temps et de motivation, je vous raconterai par mots et par photos mon séjour en terre catalane. A bientôt !

el tiempo

J'espère quand même qu'il fera un poil plus chaud et beau...

avant de partir

Relire le mode d'emploi, pour ne pas se tromper.

Résistance

En ce moment, je lis et j'entends autour de moi, que si Sarkozy ou Le Pen venaient à être élu à la présidence de la République Française, il/elle entrerait en résistance. Ce mot, résistance, m'évoque 2 choses qui me touchent et me parlent. Tout d'abord, un film, V pour vendetta. Un film à voir, assurément. Ne pas oublier que fiction et réalité se mêlent parfois trop facilement. Synopsis : Londres, au 21ème siècle... Evey Hammond ne veut rien oublier de l'homme qui lui sauva la vie et lui permit de dominer ses peurs les plus lointaines. Mais il fut un temps où elle n'aspirait qu'à l'anonymat pour échapper à une police secrète omnipotente. Comme tous ses concitoyens, trop vite soumis, elle acceptait que son pays ait perdu son âme et se soit donné en masse au tyran Sutler et à ses partisans. Une nuit, alors que deux "gardiens de l'ordre" s'apprêtaien…

à l'aveugle

Je devrais remercier le président du Conseil Général des Hauts de Seine (mon département) d'avoir voulu montrer que le progrès existe, même en matière d'élections. C'est pourquoi il a proposé et poussé la mise en place de machines à voter électronique. Qui dirait que cette décision a été prise sans calcul ? Nan, ce serait diffamatoire de dire cela... Avec les bulletins papier, on pouvait au moins vérifier... là il faut compter sur une fiabilité et une confiance aveugle envers ces machines à voter, alors qu'elles ont déjà été décriées dans d'autres circonstances et pays. Pour susciter la confiance, une expertise systématique et pratiquée par un organisme indépendant sera des plus indiquées. Mais là, on invoque le secret "commercial". Eh ben, c'est pas gagné ... En tout cas, je pense qu'il faudra surveiller de près les …

En mai cette année

Je n'assisterai pas au second tour des élections présidentielles en France, trop occupée sans doute à aller me dorer le bout du zen sur la Costa Brava. En effet, je vais m'exiler et réaliser un rêve vieux de plus de 10 ans, une réminiscence d'un séjour linguistique en 3ème. Quelques indices pour deviner ma destination sur la péninsule ibérique : Montjuic, Guell, Dali, FC B., Sagrada Familia, vamos a la playa (oh hoho hoho)... Quelques jours de repos bien mérités, avant de terminer mon projet sur Roland Garros (qui débute le 27 mai) et ma session d'examens début juin. Voilà le programme, j'ai hâte :o) NB : je vais quand même préparer une procuration, ça me semble nécessaire. Qui sait, avec la bêtise humaine qui se manifeste rarement mais qui reste latente, je ne pourrais peut-être pas rentrer chez moi. Qui sait ...

c'est la lutte finale

Ca y est, la saison d'interclubs s'est terminée (pour nous) ce soir. Nous rencontrions le 1er du classement. Et ce fut l'occasion de mon 1er match gagné en simple dames :o) En trois sets : 21/13, 18/21 et 21/16... Je suis aux anges ! Bon, je crois que j'ai pris goût à la compétition, j'ai constaté que finalement, avec un peu de régularité et de l'entraînement, c'était tout à fait envisageable de jouer en interclubs. Quand j'aurai plus de temps, je pense que je jetterai un oeil aux tournois franciliens, histoire de prendre quelques points et de se "classer" ! Voilà une bonne nouvelle...

Avant-dernier combat

Au simple, on m'avait prévenu qu'elle était forte. Je m'en suis sortie avec un match perdu (certes), mais un beau match et quelques jolis points, 8/21 12/21. J'ai été contente de mon match, j'étais présente et concentrée sur le terrain. Toujours un problème sur les déplacements, mais je sens que ça vient. Quant aux tirs faits sur mon revers, là, faut travailler ce point-là. La bonne nouvelle du jour, c'est que mon équipe a gagné la rencontre 5 matchs à 2. J'avais mal commencé ma journée, elle a l'air de mieux se terminer.

Dreamgirls, de Bill Condon

Synopsis : l'action de Dreamgirls débute dans la première moitié des turbulentes sixties et suit jusqu'au milieu des années 70 l'ascension d'un trio de chanteuses composé d'Effie, Deena et Lorrell. A l'occasion d'un concours de chant, ces jeunes et prometteuses "Dreamettes" sont repérées par l'ambitieux manager Curtis Taylor Jr... La seule vraie star de ce film n'est pas sur l'affiche. Cherchez l'erreur. J'ai été comme beaucoup, époustouflée par la performance, surtout vocale, de Jennifer Hudson. Et il en fallait, de la voix, pour relever le niveau, incarner toutes ces starlettes, étoiles par le biais de galettes de moins de 3 minutes ... C'est un film qui se laisse voir, mais je ne le trouve pas à la hauteur de ce que j'ai ressenti lorsque j'ai vu le bio-pic …

mamie

Revenue du tournoi interne de mon club, sur les 2 jambes, certes. Ce matin, déjà je sens que ça ne va pas... Sensations confirmées tout au long de la journée, jusqu'à ces secondes où j'écris ces mots. Courbatures, voilà tes noms. Vivement que tu t'en ailles.

Naaan, dites-moi qu'c'est pô vrai

Fatal Bazooka feat. Vitoo - Mauvaise Foi Nocturne C'est un fait, j'adore les blind test. Et en la matière, je me débrouille plutôt pas mal :) Mais là, franchement, peut mieux faire... Je n'avais pas reconnu Pascal Obispo (sic) !Pourtant tout était là, la voix, la façon de poser les syllabes, la montée facile en crescendo. Je suis plutôt surprise du coup, je ne m'attendais vraiment pas à Obispo donnant la réplique au sieur Youn. En tout cas, sympa la prestation, même si en comédien de vidéo-clip, on a vu mieux.

soirée musicale

Victoires de la Musique 2007, samedi 10 mars au Zénith de Paris, de 20h50 à 1h00 du mat'. J'y étais :o) En bonus, le palmarès de ces 22èmes Victoires de la Musique, si j'ai bonne mémoire : Le Groupe ou l'Artiste Révélation du public de l'année
Miss Dominique Le Groupe ou l'Artiste(s) interprète(s) masculin(s) de l'année
Benabar Le Groupe ou l'Artiste(s) interprète(s) féminine(s) de l'année
Olivia Ruiz L'album révélation de l'année
" Midi 20 " - Grand Corps Malade Le groupe ou l'artiste révélation scène de l'année
Grand Corps Malade L'album de chansons/variétés de l'année
" Le Soldat rose " Comédie Musicale de Louis Chedid et Pierre-Dominique Burgaud L'album Pop/Rock de l'année
" Wow " - Superbus L'album de musiques urbaines de l&…

watche

Une belle piquette que nous a infligé l'équipe adverse d'hier soir. Et pourtant, pour une fois, je n'avais que le double dames à jouer. Faut croire qu'on était pas en forme, on a perdu 21/8, 21/6. En même temps, face au 2ème du classement, perdre 6 matches à 1, c'est presque normal...

tout est dans le titre

Petit jeu à destination de mes visiteurs, qui que vous soyez :o) En commentaires, donnez-moi les 4 associations d'idées qui m'ont amené à nommer ce blog "Mes Grum(e)lages". Le ou la gagnante aura une surprise, que je me réserve de dévoiler en attendant de voir qui ça sera :) Il va sans dire que citer mon pseudo (Grumly), ne fait pas partie des réponses gagnantes. A vos claviers !

Vices et versa

Reçu par mail ce petit texte à lire de haut en bas, puis de bas en haut :o) A l'UMP, nous accomplissons ce que nous promettons. Seuls les imbéciles peuvent croire que nous ne lutterons pas contre la corruption. Parce que, il y a quelque chose de certain pour nous: L'honnêteté et la transparence sont fondamentales pour atteindre nos idéaux. Nous démontrons que c'est une grande stupidité de croire que les mafias continueront à faire partie du gouvernement comme par le passé. Nous assurons, sans l'ombre d'un doute, que la justice sociale sera le but principal de notre mandat. Malgré cela, il y a encore des gens stupides qui s'imaginent que l'on puisse continuer à gouverner avec les ruses de la vieille politique. Quand nous assumerons le pouvoir, nous ferons tout pour que soit mis fin aux situations privilégiées et au trafic d'influences nous ne permettrons d'aucune façon que nos enfants meurent de faim nous accomplirons …

J-7

Bon ben, c'est pas tout, mais faut ptet bien que je prépare mon séjour :o) A programmer : balades, photos, musées et monuments, plage et tapas... Des idées de loisirs à Barcelone ?

vous avez dit techno ?

La Poste a imaginé et créé un widget qui permet de suivre ses colis en ligne. Cette nouvelle appli est "représentée" par un personnage virtuel, "e-COMO". L'idée est bonne, mais le graphisme du personnage e-COMO, bof bof ... Jugez-en par vous-même
Super e-Como vient à votre secours ! Après, comme on dit, les goûts et les couleurs, c'est terriblement subjectif :o)

le livre est clos

C'était un fantasme, c'était un rêve, c'était tant d'attention et de tendresse. C'était lui. Le mec que j'avais connu sur Internet. 1 an et demi de "relation". A distance. Au téléphone, via PC, des heures durant sans compter. Ma facture de mobile explosée, j'en redemandais encore. Je m'étais vraiment entichée de lui. Je voulais le voir, dépasser le stade du virtuel, commencer quelque chose. Du jour au lendemain, c'était fini. Sans raison apparente, si ce n'est peut-être qu'il en avait marre de jouer cette pièce avec moi. J'ai eu mal. Très mal. Pendant plus d'un an. A me demander pourquoi. Et pas de réponse. Je savais que j'étais une parenthèse. Il en aimait une autre, il me l'avait dit, mais je ne voulais pas l'entendre. Il avait "disparu" d'Internet, mais à moins de v…

reggae tone

"[...]L'heure viendra où nous serons roi Où la terre tournera comme on voudra Des étrangers nous viendrons de partout pour vivre au mieux Nous autres, nous serons ce qui se trouve de mieux Même s'il faut attendre un siècle ou deux Refrain : Enfant du bas, notre jour viendra Tant qu'on sera, la lumière tiendra Enfant du bas, il fait bon où on va Bientôt, notre jour viendra Bientôt, notre jour viendra [...]" Corneille - Notre jour viendra.

à paraître

Prochainement dans les bacs (et dans ma bibliothèque), le nouveau Largo Winch : Les trois yeux des gardiens du Tao. De ce que j'en lis, c'est un peu la suite au duo La forteresse de Makiling/L'heure du Tigre, où Largo avait déjà eu à faire (pour leur avoir demandé de l'aide) à l'organisation mafieuse chinoise des gardiens du Tao. Date de sortie : 28 mars 2007. >> Voir la bande-annonce sur le site de Dupuis.

Du neuf

Que du neuf aujourd'hui... Côté multimédia, razzia chez Virgin : vive les chèques-cadeaux ! Côté poils, j'ai osé pour la 1ère fois de ma vie, le tissage ! Les premières minutes, ça m'a fait un choc, mais ça va, je commence à m'habituer :)

Temps mort

Dernière rencontre interclubs hier soir, avant 1 mois d'arrêt pour cause de vacances... Match retour contre une équipe très forte, actuellement dans le trio de tête du classement, et pourtant ! Sur le simple, je suis tombée sur une "masse". 5/21, 6/21 (mais 5/11 à mi-temps de ce 2ème set). Sur le double, faute (comme toujours) d'avoir la même partenaire, et de jouer pour la 1ère fois avec elle, on s'en est sorties avec 6/21 puis 17/21. Si 17/21 au 2ème set, ça veut dire qu'en fait, les filles d'en face étaient abordables. Voualà, je vais me reposer, et en profiter pour travailler mes cours que j'avais délaissé un peu.

Déjà ?!

Ca y est, le mois de janvier est terminé ! Le temps passe si vite que j'ai l'impression que demain sera déjà la date de mon anniversaire, pas loin de la moitié de l'année... pas le temps de profiter. Niveau bad', il semblerait que je sois en progrès, de l'avis extérieur du capitaine de l'équipe adverse qu'on rencontré hier pour le match retour. Ca me redonne espoir, faut que je continue dans cette voie. Moi-même je me suis sentie en puissance dans mon simple dames, même si j'ai perdu 8/21, 14/21. J'ai beaucoup d'occasions de mettre mon adversaire en difficulté et de "smatcher" derrière. Pourtant en face de moi, j'avais une "bonne frappe", qui pouvait renvoyer facilement le volant en fond de court. Par contre, un peu dég' pour le doubles dames, qui était abordable. Faute de jouer régulièrement avec la même …

Qui c'est qui revient ?

Norah Jones. Son dernier album, "Not too late" dans les bacs à compter de la semaine prochaine. Son premier single "Thinking about you", disponible à l'écoute, sur le site de la mam'zelle. Ca faisait un bail, ça manquait de sonorités jazzy/blues dans ma clé de sol. T'inquiètes pas, j'arrive. ... Et où es-tu, Alicia ?

Dans la besace

Le sujet de l'un de mes prochains projets... j'ai hâte :o) Je sens que je vais avoir une pression d'enfer, liée à une charge non négligeable, mais définitivement, j'adore ce boulot !

Peut mieux faire

Je suis lessivée. Mon manque d'expérience et mes difficultés sur les déplacements... toujours et encore le même refrain. Le double dames (avec (encore) une nouvelle partenaire) : 3/21, 7/21. Ce qui est plutôt bien puisque c'était contre des classées. Le simple : une fille à ma portée (vraiment). Et là, j'ai pas assuré. 11/21, 14/21. Mauvais déplacements, tenue de raquette aléatoire. Ca me donne vach'ment envie de jouer les matches retours... qui commencent dans 2 semaines. Valà. Bad' mood. J'enchaine, sans transition, sur une petite info du jour sur le bad' : lors du jeu de double, lorsqu'une des 2 paires est classée, et ce même si l'autre est non classée, on joue avec des volants plume. C'est plus difficile, car au fur et à mesure des (mauvais) coups, les plumes s'abiment, et le volant "vole" moins…

Douche froide

Quelle belle idée... titiller plus fort que soit. Vendredi, j'ai tenté la rencontre interclubs à un niveau supérieur à celui auquel je participe habituellement. Résultat catastrophique ! 9/21, 3/21 (3... bordel) pour le simple, et 6/21, 6/21 pour le double D. Avec un poil plus de mordant au 2ème set et quelques (rares) beaux points de mon fait. Bon, et bien revenons sur terre. Retour à la Départementale 3 dès la semaine prochaine, avec (j'espère) de meilleurs scores. Au moins pour me remonter le moral :-( De toute façon, y'a pas 36 soluces, il faut que je joue plus de rencontres. Alors, on y va...

Jeune demoiselle recherche...

... des mini-écouteurs morteeeeeeeeeels :) Pasque les miens sont déjà nazes, j'hallucine complet, ça ne fait même pas un an que je les ai. Le genre collier avec dragonne pour y attacher au bout ma clé de sol à moi. Heureusement, Super CE est là, bien là, et il sauvera mes bourses de la sévère sécheresse. Donc je recherche des mini-écouteurs à isolation phonique (le truc qui commence à être bien à la mode, quitte à bien te rendre sourd(e) définitivement), mais avec collier ! Et là c'est un peu le désert niveau modèle. Si vous voyez ça quelque part, à moins de 100 €, faites-moi signe. (Mes bourses... ouhlàlà, je vais me coucher moa...)

Nouvelle année rime avec...

... nouvelles publicités ! Assez bizarre, depuis ce matin, nous avons droit aux spots de pubs vantant les cadors de la grande distribution. Encore une preuve s'il en est, que la télé est là pour vendre, entre 2 divertissements.