Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du août, 2006

Raphael Saadiq - "Ray Ray"

Si vous aimez les bonnes basses bien grasses, la tendance new jack swing, et tout ce qui rappelle un peu la soul et le funk, à mon avis, vous ne pouvez pas passer à côté de cet album. Raphael Saadiq est incontournable dans le monde fabuleux de la R&B. Membre fondateur du groupe mythique Tony! Toni! Toné!, ainsi que de Lucy Pearl (un tube, "Don't mess with my man") avec la Dawn Robinson du trio En Vogue (les tubes de ce groupe-là ne se comptent plus), et Ali Shaheed Muhammad du non moins indéniable A Tribe Called Quest... Producteur de plusieurs noms confirmés du genre : Kelis, Jill Scott, D'Angelo, ... Auteur de smash-hits tel qu'un duo entre Eryka Badu et Common Sense "Love of my Life (A Ode to Hip Hop)", le titre "Brotha" d'Angie Stone (que j'aime beaucoup), et j'en passe. Que du lourd ! C'est simple, c'est le…

Souvenir triste

C'étant l'an dernier. " Un incendie s'est déclaré la nuit dernière dans un vieux bâtiment du 13 ème arrondissement de Paris, boulevard Vincent Auriol. Ce n'était pas un squatt, mais un immeuble dans lequel des ONG hébergeaient des familles africaines (sénégalaises et maliennes pour la plupart). Les médias parlent de 17 morts, dont 14 enfants." J'en parlais . Ca avait eu comme incidence médiatique ceci : "La bourrasque médiatique est passée par là. Avec l'effet pervers connu de tous : l'expulsion systématisée des bâtiments "jugés insalubres", commanditée et réclamée par le Ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy. Sans forcément reloger les familles par la suite... du moins je n'en ai pas entendu parler. Pour les personnes du boulevard Vincent Auriol, la plupart a été relogée (Picpus, Porte Dorée, Porte d'Orléans, etc.)…

Un autre jour J

Dernier jour à mon poste actuel, lundi je change de crèmerie :o) Ca fait du bien, je prends de l'air. Pasque 4 ans vissée sur le même siège, avec une bonne étiquette qu'on ne veut pas vous décoller, ça ne favorise pas du tout votre évolution. Et j'ai eu beau crier au loup, il fallait visiblement passer aux actes pour qu'on me prenne au sérieux. Une seule solution : partir. Et même si partir, c'est aussi prendre quelques risques, je sens que je ne vais pas le regretter.

Instantané

Ils sont tous les 2 assis, sur une table d'opération. La pièce est froide, elle est bleue. Lui est Noir, la quarantaine sans doute; elle, est une jeune femme blanche. Entrelacés, collés viscéralement. Viscéralement, c'est le mot. Une barre de fer les traverse tous les 2 de part en part. Ca les rapproche. Ils s'appellent par leurs prénoms, se racontent leurs vies, leurs espoirs respectifs de mettre un terme à cette expérience gravement douloureuse qui les relie en ce moment. Son pied à elle ne répond plus aux stimulations cérébrales, son pied à lui si. Chacun des 2 a perdu l'une de ses jambes. Un seul des 2 a une chance de survivre. Un seul des 2 pourra survivre une fois la barre de fer retirée. Un seul des 2 aura les capacités de survivre à un tel choc. Ce ne sera pas elle. Vive Grey's Anatomy.

Pornichet

Après la Rochelle en mai 2005, j'étais de retour sur la Côte Atlantique, un peu plus au nord, direction Pornichet/La Baule-les-Pins/Escoublac/Pornic/Le Croisic. Tout-en-un c'est magique :o) Que dire ? Je n'ai pas préparé ce séjour comme j'avais pu le faire pour la Rochelle. La seule chose que je souhaitais, c'était d'être juste à côté de l'Océan, pour le mirer autant que désiré. Et c'est ainsi qu'on a débarqué à l'hôtel Ibis de Pornichet qui donne sur la plage.
Y'avait aussi un casino dans les parages, et même un centre de thalassothérapie annexé à l'hôtel. J'ai pu faire mes 30 minutes annuelles de casino; au-dela c'est mon compte qui risque sa peau. C'était agréable, à en juger le résultat. Les variables annonciatrices de l'été n'étaient pas au rendez-vous. Bien nous a pris de prévoir au moins un…

Du côté...

... de la baie vitrée de mon bureau, voici ce que je peux voir en tournant la tête à gauche Vous aurez sans doute reconnu : Photo de gauche, le complexe hospitalier de la Pitié Salpatrière (si, si, complexe hospitalier : c'est immense) au premier plan. Il y a aussi la Tour Montparnasse et semble-t-il, juste à côté, le Val de Grâce Photo du milieu : la Tour Eiffel (génial les illuminations toutes les heures à partir de 18 heures; de loin, ça lui fait une jolie robe colorée) et le Panthéon à sa droite Photo de droite : la gare d'Austerlitz, Jussieu (la tour) et Notre-Dame au fond C'est marrant, après 5 ans de vie parisienne, je ne connais toujours pas TOUS les principaux momunents et endroits de Paris, et je ne sais pas tellement les situer (Google a été mon ami sur ce coup). Va ptet falloir que je me mette en mode "…

Inside man, de Spike Lee

Avec Denzel Washington, Jodie Foster, Clive Owen, Willem Dafoe, Chiwetel Ejiofor, Christopher Plummer etc. Synopsis : Ce devait être le hold-up parfait, le chef-d'oeuvre d'un génie du crime. Le décor : une grande banque de Manhattan. Les protagonistes : un commando masqué, cagoulé, lunetté et des dizaines d'otages affolés, contraints de revêtir la même combinaison passe-partout que les braqueurs. L'enjeu : la salle des coffres et ses trésors ? Ou un vieux secret dont seuls deux personnes connaissent l'importance. Aujourd'hui, confiné dans une cellule, le cerveau de la bande s'explique. Mais attention, chaque mot compte, et aucun indice ne vous sera livré au hasard. Prêts ? Ce matin-là, donc, quatre peintres en batiment franchissaient le seuil de la Manhattan Trust Bank... (Sources : Allociné.com) Oué trop la classe... Inside Man, c'est d'abord un g…