Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du novembre, 2007

Deux en 1

Moment détente du jour, je m'offre un joli joujou, me délestant au passage de mes milliers de points de fidélité accumulés en plusieurs années...
Constat : depuis que j'ai un mobile professionnel, je ne fais quasiment plus usage de mon mobile personnel, atteignant presque péniblement les 1h par mois. Et pourtant, je tiens à conserver cette ligne personnelle, pour continuer à séparer vie professionnelle et vie privée.

Vu que ma clé de sol, après avoir joué les cascadeuses, est désormais en moins bon état que depuis son achat, je voulais prendre un téléphone avec une bonne autonomie, mais qui soit un vrai lecteur MP3. Ayant eu l'occasion de tâter de l'iPhone à plusieurs reprises, ça me dit trop rien de mettre 1 kopek dans ce gadget-là.
Après moultes recherches, et mes autres critères de choix établis (radio, mains-libres, dimensions, poids), j'ai fini par choisir mon élu pour les quelques (?) prochaines années.


Sony Ericsson W580i

Ceci dit, je reviens de loin... :)


Nokia …

Dans ma bulle

Les semaines et jours d'avant-examens sont synonymes de devoirs et autres travaux joyeux à rendre, en préambule obligatoire. Faute de quoi, inutile de se présenter aux examens.
Jusqu'à nouvel ordre, le reste (y compris mon boulot, tant que possible) passe au second plan... jusqu'à la mi-décembre.

Alors, je goûterai avec délectation à la joie de ne rien avoir à faire.
M'affaler sur le canapé et m'exploser les yeux à coups de DVD et de séries à (r)attraper.
Peut-être bien sortir.
Ne pas abuser de chocolat.
Poser ma montre.

Souffler, en somme, jusqu'au début du prochain semestre.
Quel chouette programme, j'ai hâte d'y être ;)

Redémarrage

A quelques minutes de faire mon 1er match de la saison, je me sens toute stressée, loin d'être détendue et sereine. Sans doute dû à l'idée que mon adversaire pourrait se faire la capitaine-adjointe de l'équipe d'en face, à savoir moi... arf !

Ça commence mal !

Bon, je file me préparer.

Edit : Ben c'est fait. Battue à plates coutures, 6/21, 12/21 au deuxième set avec un 7/11 en moitié de set. La fille en face était abordable, mais du même niveau que moi. J'ai foiré la plupart de mes déplacements et d'après elle, il faut que je revois ma position au service adverse, je "suis trop proche du centre" ...

Epatant

J'ai rencontré quelqu'un qui, avant même que je n'ouvre la bouche, et sans avoir autre connaissance que de mon patronyme, m'a indiqué mon pays d'origine et mon ethnie. Mon nom est pourtant fort répandu en Afrique Subsaharienne de l'Ouest, mon prénom, un peu moins.

Après coup, rien d'étonnant de la part de cette personne qui a vécu 4 ans en Guinée, et se fait fort, rien qu'au visage, de dire qui est Soussou, Peulh, Malinké...

Mais ça m'a impressionné, surpris, amusé. D'habitude, on me dit Antillaise (mouais, je ne suis pas noire noire, mais bon). Et là, tomber pile sur la bonne réponse, sans que je ne dise quoi que ce soit... wahou.