samedi 22 septembre 2007

Montell Jordan

I'm kinda buzzed and its all because
(this is how we do it)


Mai 1995 - je m'apprête à partir en Espagne.
Séjour linguistique organisé par l'école.
A l'époque, j'étais déjà dans mon monde. Pas vraiment d'ami(e)s à l'école, mon seul compagnon, et déjà mon vice (jusqu'à ce jour) : un baladeur cassette audio/radio Aïwa.
Je marche beaucoup à la mémoire auditive. J'associe très souvent un son à des souvenirs particuliers, et qui ressurgissent, si je me concentre un peu, dès que je ré-entends une mélodie, un refrain.
Ainsi, pour mon premier voyage hors de France, inauguré avec l'établissement obligatoire de ma carte d'identité française, et formulaire E111 fourni, je voulais garder en mémoire ce périple.
L'ambiance, les décors.
Les visites culturelles.
La mer, que je voyais pour la première fois de ma vie.
La vie espagnole.

Mon choix : Montell Jordan.
Je ne sais plus pourquoi, mais voilà. C'était lui.
Et pendant tout le séjour, depuis le départ en bus, les balades en mer, devant le musée Dali, l'appartement avec vue double montagne/mer (au coucher du soleil), jusqu'au retour chez mes parents et ma sieste de 14h (jamais rééditée)... cet album m'a accompagné.
A cette époque, je ne comprenais pas trop l'anglais, ni les paroles. Ce sont plutôt les musiques qui m'ont ennivré.

C'est comme ça qu'une addiction est née. Tout ce qu'il a sorti par la suite, j'ai tout raflé.

Notamment ça :

Get it on tonite

En ce qui concerne ce titre, pas mal de gens autour de moi connaissent ce titre mais sans savoir que c'était de mon artiste préféré.

25 Mai 2002. Concert de Montell Jordan, au Bataclan, pour accompagner la promo de son dernier album éponyme, et à ce jour l'avant-dernier de sa discographie.
Mon premier concert parisien. Je ne pouvais pas le manquer.

Entre 2 chansons, il essaie de voir si le public est chaud, en balançant :
I'm kinda buzzed and its all because

Et le public de répondre en coeur
THIS IS HOW WE DO IT !!!

Et il nous aura fait languir tout du long, pour l'interpréter en dernier, une fin en apothéose.

La boucle est bouclée.