Accéder au contenu principal

De retour (si, si !)

Me revoilà !

Après pas mal de péripéties (PC en panne) et peu de temps devant moi (Roland Garros, devoirs à rendre et examens écrits de 3 modules , speed sur projets "prioritaires", sites internet à mettre à jour) je reviens par la petite porte.

Au passage, je change d'adresse, étant dans l'impossibilité (ou infoutue) de réutiliser mon logiciel d'édition de blogs sous mon nouvel OS, j'ai nommé la distrib Linux Mandriva (youpi).
En attendant, je recopie-colle patiemment chacun de mes anciens posts, Blogger ne proposant pas d'automatisation de la migration, et je n'ai pas réussi à trouver (à chercher) de système de blogs hébergés permettant cela. Et pis maintenant c'est trop tard, j'ai déjà déplacé tous mes anciens messages.

Quoi de neuf chez moi ? A part que je suis ravie de voir ENFIN du soleil, ben je suis toujours dans le speed mais ça a tendance à se calmer. Vivement début août, tout le monde sera en vacances.
Mes congés sont posés mais pour l'instant pas de destination figée.
Je continue mon apprentissage de mon nouvel OS, c'est pas si facile que ça pour certaines choses, et pour d'autres, ça passe comme une lettre à la poste.

Je ne vous ai pas encore raconté mon trip en Espagne pour mon anniversaire (en mai), ça ne saurait tarder.

Voilà en gros les dernières nouvelles du front.
Bienvenue donc sur grumelages.blogspot.com :o)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Vous qui passez sans me voir

J'ai un peu cette tendance à venir rallumer la lumière quelques jours par ici, en fin d'année... et laisser quelques traces de mon contexte temporel. Puis repartir.
En fait, je continue toujours à écrire, les réseaux sociaux sont mon nouveau support, tant ceux-ci répondent à la fugacité et à la concision que je recherche.
Souvent, écrire ici me demande un peu plus de calme, de tempérance, de consistance. Et j'avoue, j'ai du mal à me laisser ce temps.
Je m'éparpille tellement par ailleurs, je ne sais pas encore ce que je pourrai faire de cet endroit.
En tout cas, vous qui passez sans me voir, j'espère que tu vas bien.


Toto Feat Cheryl Lynn - Georgy Porgy

George Michael - Older

Et nous vieillissons aussi.