Accéder au contenu principal

1- Les objets du référendum du 29 mai : lecture et interprétations personnelles

Depuis qu'on me bassine avec ce référendum (et encore plus ces derniers jours avant l'échéance), alors que ni le camp du oui, ni le camp du non ne m'a convaincu, j'ai décidé de fourrer mon nez sur ce quoi on va voter dimanche prochain.

Voici ce que nous (électeurs) avons reçu par courrier il y a plusieurs jours maintenant : un premier cahier de 10 pages présentant le contexte du référendum, le traité constitutionnel sur 190 pages et 2 bulletins OUI/NON.

Première surprise : le document explicatif nous apprend qu'il s'agit de voter sur la création d'un projet de loi française. La question portée au référendum est la suivante : Approuvez-vous le projet de loi qui autorise la ratification du traité établissant une Constitution pour l'Europe ?". Alors, je constate que le débat, les grands cris et la facolisation portée sur ce traité constitutionnel ne vaut rien sans consultation et référence sur ce projet de loi.

Et alors là, j'hallucine. Ce projet de loi ne contient qu'un article qui autorise la ratification SANS CONDITION du traité constitutionnel.

C'est dommage, je l'aurais cru plus consistant et solide.

Donc au final, la question de base pourrait être aisément remplacée par la suivante : Acceptez-vous ou non le traité constitutionnel ? Ca aurait eu le mérite d'être direct. Et là je comprends le sujet du brouhaha qu'on nous affiche depuis plusieurs semaines où qu'on soit (presse, télé, radio, et par voie de conséquence au boulot, dans le cadre privé, etc.)

Bon ben, il ne reste plus qu'à se plonger dedans. 7 jours ...

Nota : En ce moment, en fond sonore, passe l'émission L'Europe : stop ou encore sur M6...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Vous qui passez sans me voir

J'ai un peu cette tendance à venir rallumer la lumière quelques jours par ici, en fin d'année... et laisser quelques traces de mon contexte temporel. Puis repartir.
En fait, je continue toujours à écrire, les réseaux sociaux sont mon nouveau support, tant ceux-ci répondent à la fugacité et à la concision que je recherche.
Souvent, écrire ici me demande un peu plus de calme, de tempérance, de consistance. Et j'avoue, j'ai du mal à me laisser ce temps.
Je m'éparpille tellement par ailleurs, je ne sais pas encore ce que je pourrai faire de cet endroit.
En tout cas, vous qui passez sans me voir, j'espère que tu vas bien.


George Michael - Older

Et nous vieillissons aussi.

A la recherche de l'indépendance

C'est peut-être l'approche de la quarantaine, les cheveux blancs un peu plus présents, mais tout m'amène à des réflexions sur le futur.
Le bonheur dans le travail, je le cherche encore. J'ai toujours mon objectif en tête, apprendre de mon rôle de consultante ce qu'il y a à savoir pour être un vrai caméléon, efficace mais détachée.
Alors oui, j'ai plus d'opportunités de changer, de côtoyer de nouveaux univers. Ça en est même perturbant parfois, j'en apprends beaucoup sur ma capacité d'(in)adaptation.
Pour le moment, je joue le jeu, mais... c'est décidé, je dois reprendre mon destin en main.
J'avais pensé à me mettre en indépendante mais la vérité, c'est que je voudrai ne plus travailler autant.
A la recherche de la recette miracle, je suis tombée sur des blogs, des livres prônant l'investissement, la création de rentes... ah, si j'étais riche. Est-ce que je serai heureuse ?

Alors je me lance, et quoi de mieux qu'un blog pour …