Accéder au contenu principal

La fin de 10 ans (2/2)


En 2006, motivée par le changement apporté par la perte de poids, j'entreprends enfin de changer de boulot et en parallèle, de reprendre mes études pour faciliter ma mobilité professionnelle. Les 2 vont débuter en même temps, je connais alors une rentrée très difficile entre l'apprentissage et l'appréhension du nouveau métier, et un rythme d'étudiant à réinstaurer en parallèle.
Je m'achète mon 1er premier appareil photo numérique, qui est mon plus fidèle compagnon de voyage à cette date.
Je fais mes 1ères compétitions au badminton, et les débuts sont difficiles.

En 2007, je suis métamorphosée. 20 kilos en moins ça change sa femme !
Je fais connaissance avec le fabuleux mondes des applications mobiles, en en produisant une et en la lançant sur le marché.
Dans le même mois, je me fais plaisir avec un voyage dont je rêvais depuis plusieurs années, et je prends le statut de double-tata.
Côté coeur, je suis toujours avec elle, mais de moins en moins présente. Le boulot, les heures à rallonge,... ça sent la fin, même si on veut y croire encore un peu.
Je fréquente un nouveau forum de filles et fais de nouvelles connaissances.
Je passe le 31 décembre sans elle, à ma grande surprise et à mon grand désespoir.

En 2008, l'année commence très très mal, elle s'en va, je la laisse partir. C'est fini. Aucun regret, cette relation m'a fait beaucoup évoluer et connaître de choses. On s'est apportées beaucoup mutuellement, et à ce jour c'est toujours une très bonne amie.
Je la rencontre par hasard. Ni cette fille, ni moi ne devions être là, à ce shooting photo. Et pourtant... nos yeux ont parlé. Le temps passé ensemble, les rendez-vous, les SMS, les MMS ont fait le reste. Et c'est avec cette nouvelle relation, cette nouvelle belle histoire, que j'ai le courage d'aller plus loin que les allusions et dire à mes parents que oui, j'aime les filles.
Cette année-là, un président noir se fait élire à la tête des Etats-Unis d'Amérique. Un doux rêve, mais la vision du sauveur est utopique.
J'avance bien dans mes études et mon boulot se passe plutôt bien, mais les 2 me prennent beaucoup de temps. Je commence à délaisser le badminton, et les trajets "boulot-maison" commencent à me peser.

En 2009, on a un nouveau projet en tête : traverser l'Espagne sur le chemin de Santiago. Ce voyage nous a bouleversé et fait comprendre beaucoup de choses sur nous, l'une pour l'autre, envers l'autre, vers l'autre.
Ma Clio, fidèle supportrice de mes voyages et déplacements sur route, autoroute, rend l'âme après 7 ans de bons et loyaux services. Une belle Yaris vient prendre le relais.

En 2010, ça bouge !
D'abord de ville, je déménage pour me rapprocher du boulot. Le dit boulot donne lieu à des fréquents déplacements professionnels en Europe.
Je boucle enfin mes chères études.
Je suis promue.
On voyage.
Mon petit frère se marie, et nous accueillons le 3ème enfant de notre grand frère.
Je fête également mes 30 ans et me sens bien plus épanouie et sereine qu'auparavant.
Je viens de terminer l'année avec la 1ère rencontre entre une partie de ma famille et celle que je chéris plus que tout. Un grand pas vient d'être franchi et je veillerai à ce que d'autres suivent.


Et voilà la 1ère décennie de nos chères années 2000 qui se termine. Pour moi, elles sont finalement synonymes de changement, d'émancipation et enfin de 1ère vie.
Bien curieuse des 10 prochaines années à venir, mais pas si pressée que ça de les vivre :)
Sur ce, je vous souhaite un beau début de cette nouvelle décennie, chaude et fun !



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Vous qui passez sans me voir

J'ai un peu cette tendance à venir rallumer la lumière quelques jours par ici, en fin d'année... et laisser quelques traces de mon contexte temporel. Puis repartir.
En fait, je continue toujours à écrire, les réseaux sociaux sont mon nouveau support, tant ceux-ci répondent à la fugacité et à la concision que je recherche.
Souvent, écrire ici me demande un peu plus de calme, de tempérance, de consistance. Et j'avoue, j'ai du mal à me laisser ce temps.
Je m'éparpille tellement par ailleurs, je ne sais pas encore ce que je pourrai faire de cet endroit.
En tout cas, vous qui passez sans me voir, j'espère que tu vas bien.


Toto Feat Cheryl Lynn - Georgy Porgy

George Michael - Older

Et nous vieillissons aussi.