Accéder au contenu principal

Le 7ème jour

DSC00147

Fidèle parmi les plus fidèles depuis 7 années, la grumlymobile a décidé de jouer sur mes nerfs une dernière fois la semaine dernière.
Des crac-boum-hue plus tard, impossible d'utiliser le levier de la boite automatique, et plus j'avance, plus elle hurle sa prochaine mort.
Verdict : boite automatique HS. Réparations à hauteur de la valeur de la voiture. Pas de sous donc besoin d'un crédit.

Début des cogitations internes : la réparer ? en acheter une nouvelle ? attendre plus tard ?

L'occasion est unique : la possibilité d'acheter une voiture neuve en profitant des différentes remises disponibles (prime gouvernementale, bonus éco, remises commerciales)...
Je me penche d'abord sur la Twingo II, affichée au prix "ravageur" de 7000 € et quelques. Que nenni, ça c'est le prix d'une voiture neuve sans boite auto (rajouter 1000 à 2000€ mini). En plus, 4 chevaux fiscaux seulement, ça risque de ramer un peu en pente et sur autoroute.
J'avais aussi une petite vue sur une Citroën C1, qui, une fois équipée correctement, restait peu abordable.
Je regarde ensuite les voitures de collaborateurs (Renault, Peugeot, Seat, etc.). Les voitures sont intéressantes puisque récentes et peu de kilomètres, mais globalement, c'est le prix du neuf moins 10%. Donc autant prendre du neuf.
Enfin, un tour véritable sur les annonces pour les voitures d'occasion. Avec l'équipement que je cherche et un faible kilométrage, je tombe sur un de mes rêves : une Toyota Yaris.

Un rêve qui semble prendre réalité ce jour. La Grumlymobile 2ème du nom promet.

Ce petit épisode m'a rappelé à quel point il n'était pas si aisé que ça d'avoir une voiture à un prix décent lorqu'on est handicapé. Heureusement pour moi, je n'ai besoin "en sus" que d'une boule au volant, qui me permet de conduire avec une seule main.
L'équipement lourd ou l'aménagement complet, bien que nécessaire, ne sont vraiment pas donnés. Il y a très peu de concurrence sur le sujet. Quelques rares constructeurs auto se sont mis à proposer ce type de travaux sur des véhicules neufs, mais la facture est très salée à la fin.
Pourtant, là où une personne handicapée peut y gagner en mobilité (donc en indépendance), il faut encore qu'elle puisse se l'offrir, entre un permis de conduire 20 à 30% plus cher et une voiture adaptée.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Vous qui passez sans me voir

J'ai un peu cette tendance à venir rallumer la lumière quelques jours par ici, en fin d'année... et laisser quelques traces de mon contexte temporel. Puis repartir.
En fait, je continue toujours à écrire, les réseaux sociaux sont mon nouveau support, tant ceux-ci répondent à la fugacité et à la concision que je recherche.
Souvent, écrire ici me demande un peu plus de calme, de tempérance, de consistance. Et j'avoue, j'ai du mal à me laisser ce temps.
Je m'éparpille tellement par ailleurs, je ne sais pas encore ce que je pourrai faire de cet endroit.
En tout cas, vous qui passez sans me voir, j'espère que tu vas bien.


George Michael - Older

Et nous vieillissons aussi.

A la recherche de l'indépendance

C'est peut-être l'approche de la quarantaine, les cheveux blancs un peu plus présents, mais tout m'amène à des réflexions sur le futur.
Le bonheur dans le travail, je le cherche encore. J'ai toujours mon objectif en tête, apprendre de mon rôle de consultante ce qu'il y a à savoir pour être un vrai caméléon, efficace mais détachée.
Alors oui, j'ai plus d'opportunités de changer, de côtoyer de nouveaux univers. Ça en est même perturbant parfois, j'en apprends beaucoup sur ma capacité d'(in)adaptation.
Pour le moment, je joue le jeu, mais... c'est décidé, je dois reprendre mon destin en main.
J'avais pensé à me mettre en indépendante mais la vérité, c'est que je voudrai ne plus travailler autant.
A la recherche de la recette miracle, je suis tombée sur des blogs, des livres prônant l'investissement, la création de rentes... ah, si j'étais riche. Est-ce que je serai heureuse ?

Alors je me lance, et quoi de mieux qu'un blog pour …