Accéder au contenu principal

Por fin...

Nous en sommes aujourd'hui à Arzua, à une trentaine de km de Santiago de Compostella. Mon journal de bord n'a jamais paru aussi plein que vide, un peu comme le verre... Entre lui et les photos, il restera ma mémoire à activer pour revoir tous ces visages, tous ces accents, tous ces bruits et tous ces paysages magnifiques. Le regard de ma Belle en sera aussi empli et c'est surtout de cela que je suis heureuse, avoir parcouru ce chemin ensemble, au sens propre comme au figuré.
Je vous dis à très bientôt !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Vous qui passez sans me voir

J'ai un peu cette tendance à venir rallumer la lumière quelques jours par ici, en fin d'année... et laisser quelques traces de mon contexte temporel. Puis repartir.
En fait, je continue toujours à écrire, les réseaux sociaux sont mon nouveau support, tant ceux-ci répondent à la fugacité et à la concision que je recherche.
Souvent, écrire ici me demande un peu plus de calme, de tempérance, de consistance. Et j'avoue, j'ai du mal à me laisser ce temps.
Je m'éparpille tellement par ailleurs, je ne sais pas encore ce que je pourrai faire de cet endroit.
En tout cas, vous qui passez sans me voir, j'espère que tu vas bien.


Toto Feat Cheryl Lynn - Georgy Porgy

George Michael - Older

Et nous vieillissons aussi.